Fibois > Actualité > Lire actualité

COMPTE-RENDU DE LA ROUTE DU BOIS N°1 : EXPLOITATION FORESTIÈRE ET MOBILISATION DU BOIS

par Fibois

Etant donné l’importante couverture forestière de nos territoires ardéchois, il apparaît essentiel de mettre en œuvre des actions concrètes pour la valorisation de nos massifs forestiers. Le transport des bois est une composante primordiale de l’approvisionnement de la filière bois, génératrice d’emplois locaux. Par manque d’accès adaptés, d’informations et de dialogues, des situations conflictuelles peuvent apparaître et conduire à des blocages.

 

tl_files/travaux/Route du Bois - St Agreve - 29-06-2017 - Photo 1.jpgA l’appel de l’interprofession FIBOIS Ardèche Drôme et des Communes Forestières de l’Ardèche et en partenariat avec La Communauté de communes Val’Eyrieux, une rencontre a été organisée jeudi 29 juin à Saint-Agrève autour des enjeux de l’exploitation forestière et de la mobilisation des bois. L’objectif de la journée était de présenter un panel d’outils et de méthodologies à tous les acteurs et utilisateurs des voiries afin qu’elles ne soient plus la source de conflits d’usages. Testées sur d’autres territoires, ces pratiques restent à construire en Ardèche.

 

 

Ce sont plus de 20 personnes – propriétaires, élus, professionnels, techniciens – qui ont participé à ces échanges en salle et à la visite d’un chantier forestier. Après avoir évoqué les grandes lignes du diagnostic local de la filière bois, de brefs rappels concernant la règlementation forestière et l’usage des voiries ont permis de susciter questionnements et débats quant aux démarches à mettre en œuvre pour améliorer la situation.

 

tl_files/travaux/Route du Bois - St Agreve - 29-06-2017 - Photo 2.jpg

 

Le chantier visité s’est avéré être un cas concret montrant les difficultés d’accès aux parcelles et de sorties des bois. En effet, l’ancienne voie ferrée utilisée jusqu’à présent par les professionnels de la forêt va être réaménagé pour la Dolce Via (voie douce). Après de nombreuses concertations avec les propriétaires, cette unique voie d’accès aux parcelles situées en contrebas, sera interdite à toute circulation des véhicules à moteur dès 2018.

 

Pour Romain SCHOCKMEL, Chargé de Mission Tourisme à la Communauté de Communes Val’Eyrieux, la conciliation de tous les usages de ce territoire rural est indispensable. Des solutions peuvent-être envisagées et des décisions seront certainement prises dans les dix prochaines années. A l’heure actuelle, ce sont plus de 10 000 T de bois qui ont été mobilisées avant la fermeture de la voie, parfois en avance par rapport à la gestion prévue, comme nous l’expliquait Nicolas GIRARD, technicien à COFORET et gestionnaire de la parcelle en cours de chantier.

 

Pour finir et après nous avoir présenté son métier de bûcheron-débardeur, Rémy CHANTRE, Entrepreneur de Travaux Forestiers, a proposé une démonstration d’abattage et de débardage pour montrer les différentes étapes de son activité, qui doivent être réalisées avec la plus grande vigilance :

  • La maitrise et le savoir-faire d’un abattage,
  • La rapidité d’un ébranchage,
  • La rigueur dans le cubage de la grume (prise de différentes mesures),
  • La technicité du débardage (treuillage de la grume et déplacement au sein du peuplement).

 

tl_files/travaux/Route du Bois - St Agreve - 29-06-2017 - Photo 3.jpg

 

tl_files/travaux/Route du Bois - St Agreve - 29-06-2017 - Photo 4.jpgLes participants ont profité de ce moment pour prendre quelques vidéos, car c’est toujours impressionnant de voir tomber un arbre ! Puis ils se sont pris au jeu du cubage.

Les bois, principalement des douglas, seront destinés à 90% à la charpente.

 

Cette matinée va permettre de lancer prochainement des réflexions autour de la mise en place d’outils de médiation entre les élus et les professionnels sur le territoire de la communauté de communes de Val’Eyrieux.

 

Revenir