Fibois > Domaines d’action > Indicateurs filière bois locale

L'impact de la filière bois sur le développement économique local

La ressource forestière en Ardèche - Drôme

Surface totale 611 000 hectares
Taux de boisement 50 % (France = 29 %)
Taux de récolte 24 % (France = 47 %)

L'exploitation forestière

Effectif exploitation forestière 500 personnes
Estimation Chiffre d'Affaire 7,5 M€

La première transformation

Nombre de scieries 46 scieries
Effectif 285 personnes
Estimation Chiffre d'Affaire 21 M€

La seconde transformation

Nombre d'entreprises 1 111 entreprises
Effectif 2 696 personnes
Estimation Chiffre d'Affaire 280 M€

 


Ces quelques chiffres permettent d'estimer le poids économique de la filière bois Ardèche Drôme. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

 

 

 

Actions avec les territoires :

 

L’Ardèche Méridionale :
FIBOIS a pu engager concrètement une animation spécifique en 2007. Elle se traduit par l’embauche d’une animatrice filière bois, Clara GIBERT, qui a été recrutée en mars 2007 pour conduire le programme d’actions filière bois du Pays de l’Ardèche Méridionale. Depuis fin 2011, le Pays s’est doté d’un PSADER, dont les axes essentiels sont de promouvoir l’utilisation du bois local et le soutien aux entreprises et actions collectives en lien avec la filière bois. Son poste est financé par la Région Rhône-Alpes et le Conseil Général de l’Ardèche, via le Pays de l’Ardèche Méridionale.
Dans le cadre de ses missions, l’animatrice a lancé plusieurs appels à projet "Bois local dans la Construction" sur le Pays de l’Ardèche Méridionale. L’objectif de ces appels à projet était de faire émerger sur le territoire de l’Ardèche Méridionale des réalisations vitrines, véritables supports pour la promotion du bois dans la construction. Plusieurs bâtiments publics, intégrant bois et bois local ont été réalisés et des aménagements extérieurs en bois sont en cours de réalisation.

 

 

La Charte Forestière de Territoire des Chambaran
Depuis septembre 2014, une démarche pilote de médiation entre la profession et les élus communaux est testée sur 25 communes de la Charte Forestière de Territoire des Chambaran pour faciliter l'accès aux massifs forestiers et éviter des situations de blocage pour mettre en place un état des lieux des voiries communales avant et après les chantiers d'exploitation forestière. Cette démarche pilote s'étendra sur l'ensemble du territoire de la Charte Forestière dès 2017.

 

Ce travail a permis de :

  • Engager une concertation entre propriétaires, exploitants forestiers et élus communaux.
  • Etablir des cartographies des voiries communales utilisables pour l'exploitation des bois.
  • Créer une communication pour permettre une meilleure acceptation de l'activité forestière sur les Chambaran.
  • Réduire l'impact de l'exploitation forestière sur les ouvrages publics.
  • Mieux anticiper d'éventuelles contraintes liées à l'exploitation, à la sortie des bois et au transport des bois sur les voies communales par la mise en place d'une méthodologie de concertation entre professionnels et élus communaux et la mise en place d'états des lieux avant-après les chantiers.

 

Dans ce cadre, FIBOIS Ardèche Drôme et la Charte Forestière des Chambaran ont organisé quatre réunions de formation et d'échanges afin de présenter les résultats de l'opération ainsi que le mode opératoire à appliquer dès juillet 2015 pour les 25 communes du test.

 

Carte Territoire Chambaran concerné par les tests 2015

 

Au total, une cinquantaine de professionnels et élus ont pu suivre l'une des quatre réunions de formation organisées entre le 6 mai et le 9 juin 2015. 




Antenne d’Aubenas :
Clara GIBERT est basée dans les locaux de l'ONF, à Aubenas (07200). Ce bureau constitue un relais local de FIBOIS sur ce territoire. Pour toute question ou information relative à la filière bois, vous pouvez contacter l’animatrice :

Tél : 04 75 35 07 32
gibert@fibois.com
10 Place Olivier de Serres, 07200 Aubenas

 

Depuis septembre 2014, une démarche pilote  de médiation entre la profession et les élus communaux est testée sur 25 communes de la Charte Forestière de Territoire de Chambaran pour faciliter l’accès aux massifs forestiers et éviter des situations de blocage pour mettre en place un état des lieux des voiries communales avant et après les chantiers d’exploitation forestière. Cette démarche pilote s’étendra sur l’ensemble du territoire de la Charte Forestière dès 2017.