Fibois > Domaines d’action > Bois construction

Le bois construction


FIBOIS, FIBRA et le Comité National pour le Développement du Bois (CNDB) ont engagé une campagne de sensibilisation auprès des maîtres d'ouvrage et décideurs locaux pour valoriser le bois en tant que matériau moderne dans la construction.
Le but est de rendre au bois sa place de matériau incontournable des équipements individuels, collectifs, agricoles et industriels.

Découvrez les pages du Référentiel bois

tl_files/images/pages/mini_carte.gif

En Drôme et Ardèche (vous pouvez ensuite trier librement par département ou par région).

La forêt et le bois : des atouts pour le développement économique de l’Ardèche et de la Drôme

Taux de boisement : 44 % soit 540 000 hectares.
Tout au long de sa transformation, le bois génère un chiffre d'affaires global de 310 millions d'euros.
La fôret et le bois emploient localement plus de 4 900 salariés dans 1369 entreprises en Ardèche et en Drôme.

Pour en savoir plus sur les réalisations en bois

tl_files/images/pages/fibra.giftl_files/images/pages/cndb.gif

Vivre le bois : du confort au quotidien

Le bois permet une construction rapide et sèchetl_files/images/pages/construction_bois-01.jpg

Mode de construction rationnel.
Préfabrication en atelier.
Pas de perte de temps de séchage.
Mise en oeuvre rapide sur chantier.

tl_files/images/pages/construction_bois-02.jpgUn matériau chaleureux qui interpelle nos sens...

Un matériau sain

Très bon régulateur hygroscopique.
Ne diffuse aucune substance nocive.
Ne génère pas d'électricité statique,
de Radon et d'acarien

tl_files/images/pages/construction_bois-03.jpgUn matériau acoustique

Fort pouvoir d'absorption acoustique.
Faible densité du bois permet d’atténuer ou d’accentuer les sons.




Un matériau isolant, à vivre toute l'année !

Un mur d'une épaisseur de 10 cm de bois est autant isolant que :tl_files/images/pages/construction_bois-04.jpg

  • 2,5 cm de laine de roche
  • 1,2 m de béton
  • 35 m d'acier
  • 150 m d'aluminium.
Source : CNDB
Le bois résiste aux ambiances agressives.

Construire avec du bois : construire ici et ailleurs pour longtemps

tl_files/images/pages/construction_bois-05.jpgLe bois, un matériau pérenne

Durabilité naturelle de certaines essences.
Traitement autoclave ou thermique pour une meilleure résistance en extérieur.

Un matériau d'avenir

Le bois s’affirme dans des technologies de pointe capables de répondre à des contraintes fortes.
Le bois renforce les performances d’autres matériaux pour en faire des matériaux composites.

tl_files/images/pages/construction_bois-06.jpgUn matériau résistant au feu

Réaction face au feu prévisible et planifiable
(combustion : 0,6 mm / minute).
Conservation de toutes ses propriétés mécaniques et portantes sans déformation à haute température.
Aucun dégagement de gaz toxique

Un matériau d'une grande résistance mécanique

tl_files/images/pages/construction_bois-07.jpgTrès bien adaptés à la construction dans des zones difficiles d'accès,
à des terrains à faible portance ou en zone sismique.

 

Une poutre de 3 mètres capable de supporter 20 tonnes,
pèse : 60 kg en bois résineux, 80 kg en acier, 300 kg en béton.

Le bois pour préserver son environnement

tl_files/images/pages/construction_bois-08.jpgtl_files/images/pages/construction_bois-10.jpgConstruire en bois, c'est protéger son environnement

Le bois : matière première disponible localement.
Le bois : un des rares matériaux renouvelable de la planète.



tl_files/images/pages/construction_bois-09.jpgConstruire avec du bois, c'est aussi lutter contre l'effet de serre

Le bois stocke durablement le carbone dans les structures des bâtiments.
Le bois répond aux exigences du développement durable (réutilisable, renouvelable, recyclable).

tl_files/images/pages/construction_bois-11.jpgConstruire avec du bois, c'est économiser de l'énergie

Pour produire du bois d'oeuvre, l'énergie consommée est 6 à 9 fois moindre que pour produire des briques, 20 fois moindre que pour le béton.
Une augmentation de 1% de la part de marché du bois dans la construction générerait l'économie de 350 000 TEP (Tonne Équivalent Pétrole) par an.
Source : ADEME